Le festival Jazz sur Seine 2016

Le festival Jazz sur Seine 2016

Virtuosité musicale

Bonjour à tous, Chers lecteurs,

Comment ne pas être transporté par l’énergie que peux libérer le Jazz en nous ? Comment ne pas laisser le rythme d’un « hit the road jack » chanté par Percy Mayfield nous envouter ? Ils réussissent à nous déconnecter de la réalité tant la virtuosité de ces musiciens est prodigieuse.

Depuis l’adolescence j’entretiens une relation étroite avec ce genre musical originaire du Sud des États-Unis et créé à la fin du XIXe siècle. Ces harmonies aux arpèges endiablés ou à l’opposé d’un calme et d’une sensualité envoutante ont toujours suscité mon admiration. Peut-être en parti parce que mes parents voyaient en ce style musical ma rébellion à leur égard avant mon passage à l’âge adulte.

Dans ce style musical sulfureux conçus pour être joués en public, les cuivres sont à l’honneur rythmés par le son de la contrebasse. Que suis-je heureux et impatient de savoir que ma ville préférée, Paris, va vivre au rythme du Jazz du 7 au 22 Octobre. « Jazz en Seine » nous dévoilera sa 5ème Edition pour envouter les mélomanes parisiens.

La force de la volonté artistique

Il faut saluer avant toute chose l’engagement porté par l’association Paris Jazz Club qui est à l’initiative de ce festival. Grace à cet organisme, Paris et l’ensemble de l’Ile de France va vivre durant 16 jours au rythme du Jazz. Les 25 plus grands clubs ouvriront leurs portes pour près de 150 concerts animés par 450 musiciens voilà ce qu’est Jazz sur Seine. La meilleure preuve que le Jazz représente une richesse créative, une joie communicative qui résiste à toutes les formes d’intolérance.

Durant ces 16 jours de festivité ouvrez votre esprit à la curiosité. Explorez notamment le scat inventé par Louis Armstrong, ou encore le blues et tant d’autres expressions musicales que peuvent vous offrir le Jazz... Pour vous guider, des musiciens talentueux déploient des trésors de pédagogie. Pour que les plus petits découvrent ce mouvement musical des ateliers de sensibilisation pour enfants sont mis en place. Et pour que les plus âgés ne soient pas jaloux de leurs successeurs, des Master Classes seront toujours aux programmes.

J’ai choisi le thème du dandysme que propose l’Hôtel Le Marquis pour vivre cet évènement. Pour conclure je dirais que « Le Jazz est la révolte de l'émotion contre la répression. » Je ne peux aller à l’encontre des propos de l’illustre Joel A. Rogers et de sa vision du Jazz.

A très vite ! 

Merci de valider le captcha

Votre demande a bien été envoyée, nous vous remercions pour votre inscription.