Oh Montmartre

Oh Montmartre

Les tourments de l’amour

Bonjour à vous, mes très chers lecteurs,

J’ai l’envie, aujourd’hui, de vous exprimer l’un des instants les plus rares et forts que j’ai eu la chance de vivre dernièrement. Peut-être vous souviendrez vous de ma rencontre avec ma chère Elena lors de la Nuit Blanche d’Octobre, une rencontre aussi brève qu’époustouflante. Après de longues hésitations et questions sur moi-même, j’ai pris la décision évidente de la revoir afin de laisser porter mon cœur aux différents chemins hasardeux que la vie aime tant nous faire découvrir.

Le rendez-vous était pris, un samedi, un après-midi et un lieu mythique : Montmartre. Je vois bien l’esquisse de votre sourire tant le cliché peut sembler évident. Détrompez-vous. Quel plus bel endroit que celui où la magie se mélange aux tourments de l’amour. Au fur et à mesure de mes pas pour me rendre à sa rencontre, je senti mon cœur se presser tant l’envie de lui plaire et de me dépasser étaient prenantes. Il suffit d’un regard de sa part, au loin, pour comprendre que toutes mes craintes n’étaient que futiles.

Un moment unique

Effectivement, les heures passaient et mon envie de mieux la connaître s’attisait. Nous eûmes, notamment, l’occasion d’échanger sur son amour de Paris et oh combien elle aime, tout comme moi, s’y perdre dans le but inestimable de trouver la perle qui fera de celle-ci un souvenir incroyable. Nous marchions sans connaissance du temps avec l’impression que celui-ci était suspendu à un fil et que nous en étions les maîtres. Je ne saurai plus vous décrire ce que j’ai vu de Paris ce jour-là car j’étais aspiré par la beauté et l’intelligence de ces yeux.

C’est lorsque la nuit est tombée sur Montmartre, qu’Elena et moi-même nous nous sommes rappelés à la réalité. Par peur de quitter ce moment alliant le sublime et l’irréel, je l’enlaçai tout en lui murmurant doucement : « La vie n’est pas toujours cruelle, elle sait être généreuse avec les personnes qui lui sont reconnaissantes ».

C’est ainsi, chers lecteurs, que j’ai pris conscience que l’amour n’était pas un moment ou même un instant mais une chose immuable et transcendant tout être dans son for intérieur.

A très bientôt mes chers amis !

Merci de valider le captcha

Votre demande a bien été envoyée, nous vous remercions pour votre inscription.