Serge Gainsbourg

Serge Gainsbourg

Une référence musicale

Serge Gainsbourg est pour moi un modèle. Il représentait une image de liberté tout sauf politiquement correcte qui me fascine.

Ce poète, compositeur, laisse le souvenir d’un dandy sulfureux paradant avec sa muse anglaise, Jane Birkin.

La personnalité de Serge Gainsbourg m’a séduite, une personnalité déjantée, hors norme.

Ce que j’aime dans sa musique, c’est le texte, les mélanges entre le classique et le moderne.

Issu d’une famille d’immigrés russe, Serge Gainsbourg s’intéresse aux métiers artistiques dès son plus jeune âge. Poussé par son père, il se lance dans la peinture puis commence à écrire ses premières chansons. Il écrit pour plusieurs artistes telles que Juliette Gréco ou France Gall. C’est au cours des années 1960 qu’il va connaître ses plus grands succès.

Artiste provocateur et médiatisé pour ses passions amoureuses avec Brigitte Bardot et Jane Birkin. Sa rencontre avec Jane Birkin va marquer leurs vies respectives, ainsi que le patrimoine de la chanson française. C’est avec elle qui réenregistrera « Je t’aime moi non plus ».

Un lieu atypique

Je vous invite, mes chers lecteurs, à découvrir la maison de Serge Gainsbourg. Il s’agit d’un lieu sacré pour les admirateurs du grand artiste.

Située rue de Verneuil, cette habitation, coincée entre les immeubles, passerait inaperçue si sa façade n’était pas décorée en Street Art. Ce mémorial sur le mur de la maison permet à tous les fans de venir mettre un mot, un dessin pour ce grand chanteur.

Gainsbourg a vécu dans cette demeure de 1968 jusqu’à sa mort. La légende raconte qu’il y a encore des cendriers remplis de mégots à l’intérieur de la maison !

Dans cette petite rue du Paris bourgeois, tout est beau, tout est calme. On peut se recueillir et s’émerveiller des traces laissées par les fans du monde entier.

Vous reconnaîtrez de nombreuses phrases issues de ses textes, vous pourrez imaginer la vie très atypique qu’il avait dans cette demeure.

Sachez, très chers lecteurs, que la fille de Serge Gainsbourg, Charlotte Gainsbourg a récemment annoncé son souhait de lancer un nouveau projet d’ouverture de la maison de Serge Gainsbourg. Elle semble désormais prête à revenir sur sa décision et à transformer l’hôtel particulier de 130m² en musée.

Chères lectrices, chers lecteurs, je vous quitte avec cette belle parole tirée de la chanson Valse de Melody : « Le soleil est rare et le bonheur aussi, l’amour s’égare au long de la vie. »

A très vite !

Merci de valider le captcha

Votre demande a bien été envoyée, nous vous remercions pour votre inscription.